Médecine Générale: la Municipalité mobilisée
A- A A+

Depuis deux ans, notre Commune recherche activement des médecins pour venir épauler les docteurs VO et ALENGRIN.
Depuis la cessation d’activité de Jean Pierre ALENGRIN, pour des motifs de santé, la Municipalité ne reste pas inactive bien au contraire.
 
Cette recherche est d’autant plus importante que le projet de résidence services seniors a été réalisé en 2013 et que l’un des freins à sa pleine occupation par des seniors est le manque de médecins sur la Commune.
 N’oublions pas, cependant, que les activités médicales relèvent de professionnels libéraux qui ne sont donc ni fonctionnaires, ni salariés.
 
Les médecins, en France, s’installent où ils le veulent.
 
Ce n’est une surprise pour personne; le corps médical suit l’évolution de la société et les jeunes médecins veulent une vie de famille, des loisirs et ne plus avoir de gardes de nuit ni travailler tous les week-ends.
 
Comme le Docteur DE MURCIA, en son temps, les Docteurs VO et ALENGRIN ont été de garde 7 jours sur 7 et 24 h sur 24.
Cette situation ne se reproduira pas dans le futur.
Ce n’est pas sans raisons que les villes disposent de médecins en nombre et que les campagnes se désertifient.
 
Malgré la pénurie de médecins au niveau national, tous les moyens sont mis en œuvre pour doter notre Commune de professionnels de santé en nombre suffisant et inciter les jeunes médecins à venir s’installer aux Saintes.
Le projet de la maison médicale existe. Le Pôle Santé doit fédérer l’ensemble des praticiens locaux de la santé et leur offrir les meilleures conditions dans l’exercice de leurs activités.

La Municipalité a rencontré l’Agence Régionale de santé le 05 mai à Marseille et le 13 juin aux Saintes pour faire évoluer ce dossier.
Elle est en contact hebdomadaire avec leurs services pour rechercher des solutions adaptées à notre village.
A ce jour, elle a rencontré ou pris contact avec plus d’une dizaine de praticiens hospitaliers, libéraux, ou en internat et en fin d’études pour faciliter leur installation aux Saintes.
Elle a obtenu de l’Agence Régionale de Santé et des services de l’Etat des dérogations particulières pour que le docteur Marie Caroline RETTORI obtienne un statut d’assistante afin de favoriser son maintien sur la commune.
Des dispositions particulières ont été acceptées par l’Agence Régionale de Santé et le Conseil de l’Ordre des Médecins pour que les conditions de remplacement périodiques du Docteur VO soient facilitées.

La Municipalité a d’ailleurs tenu étroitement associé le Docteur VO à l’ensemble de ces démarches et il a lui-même passé une annonce, à ses frais, pour trouver un associé en remplacement du Docteur ALENGRIN.
Des annonces au niveau national dans des revues spécialisées ont été publiées.
 
Ce dossier est prioritaire pour les saintoises et les saintois et la Commune met tout en œuvre pour le faire aboutir.